Entretiens avec des chercheurs ou médecins opposés à l’expérimentation animale

Lorsque des militants qui tiennent des stands d’information se voient apostropher d’un : “Vous n’êtes pas scientifique !”, ils peuvent fournir les coordonnées d’Antidote Europe, afin que la personne (souvent scientifique elle-même) puisse nous poser directement ses questions. Mais la biologie étant un domaine très vaste, les membres de notre équipe n’auront pas forcément la réponse à une question très précise et pointue. L’union faisant la force, nous sollicitons des médecins et des chercheurs spécialisés dans différents domaines, tous rompus à la recherche sans animaux : professeurs, chefs de départements universitaires ou hospitaliers (voir l’index alphabétique), en activité dans des centres où la politique institutionnelle leur a permis de s’exprimer assez librement.

Lors de deux entretiens, les interviewés ont préféré rester anonymes par crainte de poursuites, dites “d’intimidation institutionnelle” dues à leur opposition à l’expérimentation animale, perçue comme une attaque aux travaux de leur collègues. Parmi les chercheurs ou médecins ayant accepté de donner leur identité, certains ont bien subi l’intimidation institutionnelle au cours de leurs carrières professionnelles.

Nous espérons que vous appréciez toute la valeur de ces interviews qui montrent qu’il existe de plus en plus de scientifiques courageux et honnêtes, prêts à dénoncer le “modèle animal” en dépit des risques pour leur avenir professionnel.

Load More